Des animaux comme ceux du festival de Yulin ont besoin de votre aide

Posté le par Cyril Ernst

Alors que le monde entier assiste avec horreur au massacre de milliers de chiens et de chats au festival de viande de chien et de chat de Yulin, PETA appelle le public à prendre part à quatre initiatives qui auront des conséquences positives et durables pour tous les animaux.

1. Devenez vegan | 2. Laissez tomber le cuir | 3. Dites non à la fourrure | 4. Contactez l’ambassade de Chine

 

DogCrushCage

Laissez la cruauté en dehors de votre assiette

Il est inconcevable pour la plupart d’entre nous de tuer, de faire cuire et de manger des chiens et des chats, parce qu’ils font partie de nos familles et sont nos meilleurs amis. Nous pouvons imaginer leur peur lorsqu’ils sont enfermés dans des cages avec d’autres chiens et nous figurer leurs souffrances lorsqu’ils sont abattus ou même dépecés vivant avant d’être transformés en morceaux de viande.

Pourtant, il n’est pas nécessaire d’aller au festival de Yulin pour découvrir une telle cruauté. Partout dans le monde, des animaux intelligents et sensibles sont torturés et tués pour l’alimentation. Prenons l’exemple des cochons. Ils sont plus intelligents que les chiens, pourtant une des pratiques standards dans l’élevage de cochons en France consiste à enfermer les truies dans des espaces tellement étroits qu’elles deviennent folles ou encore à couper les testicules, une partie de la queue et couper les dents des porcelets sans leur administrer de traitement antidouleur. Dans les abattoirs, il est courant que les poulets – des animaux de nature sociale et curieuse – soient conscients lorsqu’ils sont plongés dans l’eau bouillante, tout à fait comme les animaux du festival de Yulin. En fait, les cochons, les vaches, les poulets et les autres animaux qui sont dans nos assiettes ne sont pas différents des chiens et des chats pour lesquels nous ressentons de la compassion.

Ce que vous pouvez faire

La meilleure façon d’empêcher que des animaux ne soient tués pour la nourriture est d’étendre sa compassion à tous les animaux. Prenez une décision qui sauvera des vies : devenir végan.

Pour effectuer la transition, commandez le Guide du végan en herbe de PETA !

Laissez tomber le cuir

Une enquête bouleversante a révélé comment des chiens sont roués de coups et tués pour que leur peau puisse être transformée en articles comme des gants, des ceintures, des pièces pour garnir des cols de veste ou des jouets pour chat. Dans l’abattoir, l’enquêteur a filmé des employés attrapant les chiens par la nuque avec des pinces en métal, les uns après les autres, puis les assommant à coup de batte en bois. Certains chiens perdaient conscience alors que d’autres hurlaient de douleur. Certains continuaient à se débattre pour respirer après s’être fait trancher la gorge, avant d’être dépecés. Les chiens qui allaient être abattus aboyaient et gémissaient lorsque les travailleurs les frappaient. Un des employés a dit à l’enquêteur que l’établissement abattait et dépeçait ainsi 100 à 200 chiens par jour. Lorsque la vidéo a été tournée, il y avait 300 chiens vivants dans l’enceinte, destinés à l’abattage.

Ce que vous pouvez faire

Les produits fabriqués à partir du cuir de chiens sont exportés partout dans le monde pour être vendus à des consommateurs qui ne se doutent de rien. C’est pourquoi, si vous achetez du cuir, rappelez-vous : il n’y a pas de méthode simple pour déterminer à qui appartenait la peau que vous portez. La meilleure façon d’arrêter le massacre des chiens en Chine est d’interrompre la demande pour leur peau au niveau international. Cliquez ici pour en savoir plus et vous engager à sauver la peau des animaux. [LINK dog skin AA].

Dites non à la fourrure

« Le meilleur ami de l’homme » tué pour sa fourrure ? Non, ce n’est pas qu’un mauvais rêve. Une enquête dans l’industrie chinoise de la fourrure de chien et de chat révèle ce qu’elle voudrait tant nous cacher. Des millions de chiens et de chats en Chine sont battus, suspendus, saignés à mort puis étranglés avec des lassos en fil de fer afin que leur fourrure puisse être transformée en garnitures de vêtement et en bibelots. Ils croupissent dans des cages minuscules, épuisés après des jours de transport sans eau ni nourriture et tellement entassés qu’ils ne peuvent plus bouger. Le confinement extrême les conduit à se battre entre eux ou à devenir fou d’angoisse. Les enquêteurs ont signalé avoir vu des chats morts au-dessus des cages, des chats et des chiens mourants à l’intérieur ainsi que des chats et des chiens avec des blessures ouvertes. Beaucoup d’animaux avaient toujours un collier, ce qui laisse supposer qu’ils avaient été les compagnons animaux de quelqu’un.

Lorsqu’ils arrivaient à leur destination fatidique, les animaux pouvaient être arrachés de leur cage, jetés au sol et abattus avant d’être dépecés, alors qu’ils étaient peut-être encore conscients. Les enquêtes dans les élevages producteurs de fourrure en Chine ont montré que de nombreux animaux étaient toujours vivants et respiraient lorsqu’on leur arrachait la peau, et même que certains survivaient après plusieurs minutes.

Ce que vous pouvez faire

La fourrure de chien et de chat en provenance de Chine est souvent délibérément étiquetée de façon trompeuse. Elle est ensuite exportée vers des pays du monde entier pour être vendue à des consommateurs qui ne se doutent de rien. Il est très difficile de savoir de qui vient la fourrure que vous portez. Qu’elle vienne d’un animal de compagnie arraché à son gardien humain ou d’un élevage elle est toujours cruelle. Soyez chic : habillez-vous sans fourrure.

Contactez l’ambassade de Chine en France

Des actes cruels comme ceux qui se déroulent à Yulin résultent de l’absence quasi-totale de lois de protection des animaux en Chine. Contactez l’ambassade de Chine en France pour appeler les responsables politiques à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour interdire cet événement cruel et pour créer ou renforcer la législation protégeant les animaux. Merci de prendre un instant pour entreprendre cette action et n’hésitez pas à consulter notre guide pour la rédaction de lettre [http://www.petafrance.com/agir/guide-la-redaction-de-courriers/] pour vous y aider.

Monsieur l’ambassadeur Zhai Jun
Ambassade de Chine
11, avenue George V
75008 Paris