Des centaines de primates humains ont défilé à Niederhausbergen

Posté le par Cyril Ernst

Un commerce sordide a lieu à Niederhausbergen, petite commune aux alentours de Strasbourg. Des centaines de primates – jusqu’à 1600 – y sont détenus dans un ancien fort militaire. La grande majorité d’entre eux sera revendue à des laboratoires où des conditions de détention pénibles et des expériences très souvent mortelles les attendent. 1103 primates non humains ont été ainsi utilisés en France en 2014, pour environ 10 000 par an dans l’Union européenne.

Le centre des 1600 singes rencontre une opposition qui ne faiblit pas. À chaque manifestation, des centaines de primates humains défilent pour exiger l’arrêt du commerce et de la torture de leur cousins non humains. Plus de 110 000 personnes ont signé cette pétition pour la fermeture de cette prison. Dimanche dernier n’a pas fait exception, puisque environ 400 personnes ont marché dans les rues de Niederhausbergen.

Alors que les Pays-Bas se sont engagés à mettre un terme aux expériences sur les primates et travaillent à faire de même pour toutes les expériences sur les animaux, l’existence et l’agrandissement de ce centre apparaissent non seulement comme cruels mais aussi anachroniques.

En ce moment même, l’Union européenne fait le point sur le bien-fondé des tests sur les primates. Il nous reste quelques semaines à peine pour faire, là aussi, entendre notre voix. Signez notre pétition à la Commission européenne pour faire interdire les expériences sur les primates non humains dans l’Union européenne :