Des femmes nues prennent possession des podiums parisiens durant la semaine de la mode

Posté le par PETA France

Une militante de l’organisation People for the Ethical Treatment of Animals (PETA) Europe a perturbé le défilé de mode parisien de Christian Lacroix juste après avoir interrompu le défilé de Valentino avec une autre militante nue de PETA Europe. Les deux femmes ont réussi à passer le contrôle de sécurité de cet événement sur invitation et à enlever tous leurs vêtements. Durant le défilé Lacroix, l’activiste s’est élancée sur le podium du défilé, en déployant une banderole qui disait : « Je préfère être nue plutôt que de porter de la fourrure ». L’action visait à rappeler à la fois aux créateurs et aux invités la cruauté que représente chaque morceau de fourrure.

Christian LaCroix FurDans les élevages à fourrure européens et américains, les animaux passent leur vie entière confinés dans de minuscules cages très sales, dans lesquelles ils deviennent fous avant d’être empoisonnés, gazés ou électrocutés ou de se faire briser la nuque. Un reportage vidéo réalisé par caméra caché dans élevages à fourrure en Chine, l’actuel leader mondial de la production de fourrure, montre des animaux dont la tête heurte violemment le sol, toujours conscients – clignant des yeux et haletants – alors qu’ils se font dépecer vivant.

La prise d’assaut des défilés s’inscrit dans la continuité de la série d’actions menées par PETA la semaine dernière en Italie, lors de la semaine de la mode à Milan. Des militants ont été arrêtés alors qu’ils posaient comme mannequins recouverts de faux sang et enchaînés aux portes du principal magasin Burberry de la ville, pour protester contre l’utilisation de fourrure par ces derniers. Mardi dernier, un membre de PETA a interrompu le défilé de Prada, en déployant sur le podium une banderole sur laquelle on pouvait lire un slogan anti-fourrure. Moins de 24 heures plus tard et à peine un mois après que des représentants de PETA États-Unis aient montré des vidéos gores de massacres d’animaux à la direction de Prada, les choses prirent un virage à 180°, quand Murcia Prada annonça qu’elle était « las » de la fourrure et pour la première fois depuis des années, la collection automne-hiver de Prada ne contient que de la fausse fourrure. Lors de la récente semaine de la mode à Londres, PETA Europe a réalisé une publicité éblouissante avec la très célèbre star du R’n’B Jamelia posant allongée et nue, un lapin assis sur son dos.

Un nombre grandissant de grands créateurs n’utilisent pas de fourrure, notamment Ralph Lauren, Comme des Garçons, Stella McCartney et Vivienne Westwood. Lors de la semaine de la mode à New York, PETA États-Unis a financé le défilé du talentueux Marc Bouwer, qui présenta des pièces sans aucune matière animale, utilisant d’extraordinaires matériaux modernes et luxueux, qui ne pourraient pas être reproduits par la nature.

Les maisons de couture et les créateurs qui continuent d’utiliser de la fourrure sont sans cœur et devraient avoir honte. En ce moment même, il y a des animaux qui sont en train d’agoniser dans des élevages à fourrure. Ils vont être gazés, étouffés ou victimes d’électrocution anale, pour la fourrure utilisée par les créateurs de mode de ces collections Les stylistes créatifs et talentueux peuvent lancer une mode sans ôter la vie à des animaux.