Le maire de Pampelune a exprimé son soutien aux militants anti-corrida !

Posté le par Cyril Ernst

Après un happening spectaculaire organisé par des militants dans le centre de Pampelune cette semaine pour lutter contre les lâchers des taureaux, le maire de la ville, Joseba Asirón, a exprimé son soutien envers la manifestation.

Pampelune militante

Décrivant cette manifestation marquante organisée par PETA et AnimaNaturalis comme « juste et honnête », le maire a parlé aux journalistes à propos de l’avenir du festival de San Fermín, où chaque année, 54 taureaux sont pourchassés dans les rues de la ville avant d’être abattus dans l’arène.

[C]’est un débat qui devra être mis sur la table, tôt ou tard. Pour une raison très simple, que baser la féria sur la souffrance d’êtres vivants, au XXIème siècle, est quelque chose que nous aurons, au mieux, à repenser.

Le lâcher de taureaux de la féria de San Fermín devrait être reléguée aux livres d’histoire. Ce que de nombreux touristes ne savent pas, c’est qu’après la course, les taureaux souffrent d’une mort prolongée et douloureuse, dans l’arène de la ville. Chaque taureau est tourmenté et piqué inlassablement, jusqu’à ce qu’un matador poignarde l’animal affaibli et blessé, avec une épée, pour ensuite prendre la pose à côté de son corps agonisant.

Cette déclaration prometteuse du maire de Pampelune fait écho à l’opinion de la majorité des espagnols, qui ne se soutiennent pas la corrida. Jusqu’à présent, plus d’une centaine de villes et communes espagnoles ont interdit la corrida et d’autres se sont engagées à suivre le mouvement.

Aidez à mettre fin à la torture des taureaux partout y compris en France en partageant en vous engageant à renoncer à ces spectacles atroces.