VICTOIRE : The Kooples largue la fourrure !

Posté le par Cyril Ernst

La marque française de prêt-à-porter a pris la décision de couper les ponts avec l’industrie de la fourrure et sa cruauté envers les animaux.

kooples-victory-1

Voici une excellente nouvelle pour les partisans d’une mode éthique. Après avoir rencontré une représentante de PETA France et avoir reçu des milliers d’e-mails, mais aussi d’appels et de messages sur les réseaux sociaux de la part de nos sympathisants, The Kooples, la marque de vêtements chics, a annoncé qu’elle n’utiliserait plus de fourrure animale dans aucune de ses collections futures.

Cette décision va épargner à de nombreux animaux une vie et une mort cauchemardesques dans de sordides élevages de fourrure, et nous rapproche un peu plus du moment où plus aucun magasin ne vendra de fourrure. The Kooples rejoint désormais une immense liste d’enseignes, de H&M à Calvin Klein, qui se passent de fourrure animale. En début d’année, la marque avait également arrêté de vendre de la laine angora, face à la mobilisation de consommateurs et de citoyens révoltés.

Son directeur général, Nicolas Dreyfus, a déclaré :

Je suis heureux de vous annoncer que nous avons pris la décision d’arrêter l’utilisation de toute fourrure sur les prochains lancements de collection.

[…]

Nous avons déjà fait le choix d’arrêter définitivement l’utilisation de l’angora dans toutes nos collections et dans tous les pays ; et cela grâce à la sagacité et au courage de PETA qui nous a fait prendre conscience du mauvais traitement infligé aux animaux dont nous n’étions pas au courant.

The Kooples a également fait un généreux chèque de 10 000 € à PETA nous soutenir dans notre campagne contre le cruel commerce de la fourrure et protéger des animaux de la souffrance.

Merci à tous et à toutes d’avoir rejoint notre campagne et d’avoir aidé The Kooples à prendre conscience du problème et à prendre la bonne décision. Partagez cette nouvelle positive pour donner envie à d’autres personnes d’agir elles-aussi pour les animaux. Et souvenez-vous que si vous voyez de la fourrure en vente quelque part, cela sert de protester !