Une Femme Gavée À Mort Place Ducale

Charleville-Mézières, 5 novembre – Une femme immobilisée dans une cage se fait gaver à mort Place Ducale. Par cette mise en scène macabre, l’association PETA France (Pour une Éthique dans le Traitement des Animaux) dénonce l’industrie du foie gras à l’approche de la Saint Martin et demande aux consommateurs de ne pas acheter de produits issus de la torture d’oies et de canards.

Date : vendredi 5 novembre
Heure : 13h00
Lieu : Place Ducale, 08000 Charleville-Mézières

Chaque année en France, plus de 80 millions d’oies et de canards sont torturés pour le foie gras. Pour gaver les oies et les canards, un long tube rigide est introduit de force par le bec jusqu’à l’estomac à l’intérieur duquel une énorme quantité de nourriture y est fourrée à la pompe deux à trois fois par jour (l’équivalent de 15 kg de nourriture pour un être humain). Cette opération provoque d’insupportables suffocations et parfois des perforations de l’œsophage ou déchirements de l’estomac qui peuvent entraîner la mort des oiseaux.

Les survivants seront abattus dès lors que leur foie aura atteint jusqu’à 10 fois le volume normal (correspondant à 20 kg pour un foie d’humain). Seuls les mâles subissent le calvaire du gavage ; chaque année en France, plus de 30 millions de canes sont broyées vivantes directement après leur naissance car elles produisent un foie moins apprécié de la clientèle de restaurants.

Une enquête réalisée en caméra cachée chez Euralis, premier producteur mondial de foie gras (Rougié et Montfort), dévoile une autre facette du foie gras que l’association dénonce également : « La majorité des oiseaux sont immobilisés dans d’étroites cages individuelles qui les empêchent de se retourner, se tenir debout, ou encore d’étendre une aile », déclare Michelle LINE, chargée de campagne PETA France.

La souffrance inhérente à cette activité a conduit à l’interdiction du gavage dans de nombreux pays dans le monde dont 13 États de l’Union Européenne, comme l’Allemagne et l’Autriche. Des restaurants comme le Carlton (New York), Bilderberg (Pays-Bas), Adlon Kempinski (Berlin), ou encore Avalon (Californie) au mois de juillet, ainsi que des compagnies aériennes comme United Airlines (États-Unis), Delta Airlines (États-Unis), KLM (Pays-Bas) et SAS (Scandinavie), ont banni ce produit cruel de leurs cartes.

Enquête réalisée en caméra cachée dans une ferme en contrat avec Euralis :
http://www.petatv.com/tvpopup/Prefs.asp?video=foie_gras_france&chgpref=1.

Plus d’informations et d’enquête vidéo sur le foie gras :
http://www.petafrance.com/vegetarian-specialties.asp