Une Femme Nue Et Ensanglantée Gisant Sur Le Drapeau Canadien Pour Protester Contre L’Abattage Des Phoques

Une beauté ensanglantée condamne le massacre annuel des mammifères marins lors d’un happening de PETA

Paris – « Ensanglantée » et gisant sur le drapeau canadien, une militante de PETA a protesté ce matin, vendredi 25 avril, devant l’ambassade du Canada.

« Le massacre des phoques entache de sang la réputation du Canada sur le plan international et il n’y a aucune excuse pour le laisser perdurer », déclare Isabelle Goetz, chargée de campagnes PETA France. « Le monde entier observe et attend que le Canada mette fin à ce massacre. » 

Durant le massacre annuel, des dizaines de milliers de bébés phoques se font exploser le crâne ou se font tirer dessus. Les chasseurs accrochent les bébés phoques aux yeux, aux joues, à la mâchoire, pour éviter d’abîmer leur fourrure. Ils les traînent ensuite sur la glace, alors que souvent les animaux sont encore conscients. Cette industrie est en déclin : le prix de la fourrure de phoque a chuté avec la montée de l’indignation internationale à l’égard de ce massacre. L’Union Européenne et les États-Unis ont interdit les produits de phoque, et les dirigeants du monde – dont le président américain Barack Obama, le premier ministre russe Vladimir Putin, et sa sainteté le Dalai Lama – ont pris partie contre ce carnage.

Contact : Isabelle Goetz au 07 60 66 77 99 ou à [email protected].

Pour plus d’info, rendez-vous sur PETAFrance.com.

#