Duvet : Les oies et les canards paient le prix fort

L’horreur du plumage à vif

Imaginez-vous qu’on vous soulève par le cou et qu’on vous arrache tous vos cheveux sans aucun traitement antidouleur : vous avez à présent une idée de la douleur et la détresse que subissent les canards et les oies lors du plumage à vif. Les oiseaux se débattant sont cruellement plaqués au sol et ont leurs plumes arrachées si violemment que leur peau se déchire souvent, laissant place à des plaies béantes et sanglantes. Les employés pressés, appelés les « arracheurs », recousent ces blessures à vif. Une partie de ces animaux terrifiés ne survit pas cette épreuve.

Les oiseaux méritent mieux

Les oiseaux méritent mieux Les canards et les oies sont des animaux très sociables qui aiment vivre en communauté et former des troupeaux. Les oies passent leurs vies en couple et pleurent longtemps la mort de leur compagnon lorsqu’un décès arrive. De leur côté les canards sont des animaux très soignés qui nettoient régulièrement leurs nids. Canards comme oies ont tous deux un excellent sens de l’orientation et de grandes capacités mémorielles, bien utiles pendant la migration saisonnière.

En finir avec le duvet

Bien que la majorité des plumes provienne de canards et d’oies déjà abattus, les oiseaux d’élevages reproducteurs et ceux élevés pour leur viande ou gavés pour la production de foie gras vivent dans des conditions de vie lamentables et subissent le traumatisme du plumage toutes les six semaines avant de rejoindre l’abattoir s’ils ne meurent pas avant. D’où qu’il vienne, le duvet est issu de pratiques cruelles envers les oiseaux.

Comment aider ?

Il est impossible de savoir si le duvet dans les articles que vous achetez provient d’un plumage à vif ou non : la seule façon d’être sûr qu’aucun animal n’a souffert lors de la production de votre vêtement ou de vos produits de literie c’est de ne pas acheter d’articles contenant du duvet.

Alors s’il vous plaît, n’achetez plus de duvet ! Les produits synthétiques sont tout aussi douillets et chauds, et sont sans cruauté. Les marques d’équipement pour sports en plein air comme The North Face sont devenues les grands pionniers des alternatives aux produits animaux, et sont capables de fabriquer des produits qui vous garderont au chaud, et cela – cerise sur le gâteau – quelles que soient les conditions climatiques, à l’inverse du duvet qui devient inutile lors qu’il est humide.

Beaucoup de gens ignorent les traumatismes infligés aux canards et aux oies pour l’obtention de leur duvet. Partagez ces informations avec votre famille et vos amis et encouragez-les à renoncer au duvet.

Le saviez-vous ?

  • Les chercheurs de l’université de Middlesex en Grande-Bretagne ont découvert que les canards avaient des accents en fonction des régions où ils habitaient, comme les humains.
  • Les canetons et les oisons sont plumés pour la première fois lorsqu’ils ont seulement 10 semaines.
  • Acheter des produits contenant du duvet alimente l’industrie du foie gras. En effet certains éleveurs vendent le duvet de leurs oiseaux pour gagner plus d’argent avant de les envoyer à l’abattoir.
  • Selon un sondage commandité par PETA États-Unis, 80 % de ceux qui pratiquent le sport en plein air préfèrent choisir des alternatives synthétiques plutôt que du duvet en tant qu’isolant.