Action impressionnante contre la torture des taureaux à Pampelune

Posté le par Cyril E

À Pampelune en Espagne, en amont du lâcher de taureau qui a lieu durant la féria de San Fermín, près de 100 militants de PETA et d’AnimaNaturalis se sont réunis dans le centre de Pampelune aujourd’hui, ne portant guère plus que des fausses cornes de taureaux et des sous-vêtements noirs, avec les mots « Stop aux corridas » peints sur leurs corps. Simultanément et tout en scandant vivement « corrida abolición », les militants ont cassé de fausses banderilles contenant de la peinture en poudre rouge au-dessus de leurs têtes, se couvrant ainsi et remplissant l’air autour d’eux de « sang ».

Au programme de la corrida, la torture d’animaux

Avant l’encierro, les taureaux sont tourmentés à coups de bâtons pointus et de décharges électriques. Ces animaux glissent et trébuchent ensuite, lorsqu’ils sont poursuivis par des centaines de personnes le long des rues étroites de la ville, avant de finir dans l’arène. Là, jusqu’à huit hommes tourmentent, battent et poignardent chaque taureau avec des banderilles et des poignards jusqu’à ce qu’il soit affaibli par ses hémorragies. Ensuite, le matador abat le taureau épuisé à coups d’épée, et un bourreau cisaille la moelle épinière de l’animal. De nombreux taureaux meurent noyés dans leur propre sang lorsque le matador rate sa cible et que l’épée transperce leurs poumons au lieu de leur cœur. Souvent, les animaux sont paralysés mais toujours conscients quand on les attache avec des chaînes et qu’on les traîne hors de l’arène.

Chaque année, des touristes mal informés financent ces tueries en achetant un billet. Aidez les taureaux en diffusant au maximum notre vidéo pour informer votre entourage et le dissuader d’assister à une corrida.