Comment fêter un Roch Hachana végan ?

Posté le par Anissa P

La fête de Roch Hachana est le nouvel an juif, qui est célébré sur deux jours, souvent en famille et autour de repas festifs. Roch Hachana signifie « la tête de l’année » et c’est pourquoi une tête de poisson est traditionnellement mangée. Fort heureusement, pour celles et ceux ne souhaitant pas consommer une partie d’un individu sensible, intelligent et sociable – qui a atrocement souffert et été violemment étouffé avant de finir sur la table – il y a de nombreux plats végans qui peuvent être dégustés durant cette fête, et d’autres peuvent être facilement « véganisés ».

Durant cette fête solennelle, le miel est utilisé pour signifier le début d’un nouvel an « doux ». Celui-ci n’étant pas végan, il existe cependant de nombreuses alternatives : du sirop d’agave au sirop d’érable ou, pour une option saine et faite maison, pourquoi ne pas confectionner ce sirop de datte, facile, doux, sucré et délicieux ? Il peut être utilisé pour y tremper des quartiers de pomme, ou dans la fabrication du gâteau au « miel » traditionnel.

Les grenades ont également place d’honneur sur la table lors de Roch Hachana, ainsi que tout autre fruit de saison.

Les chouchoukas (fritures de poivrons, tomates, oignons et aubergines) sont servies en entrée dans certaines familles, et sont déjà habituellement végans. Il en existe autant de variantes que de familles, mais en voici quelques recettes à titre d’exemple.

Pour le plat principal, des couscous végétariens sont faciles à cuisiner, éventuellement agrémentés de falafels ou de boulettes végétales.

Roch Hachana marque l’anniversaire de la création du monde, et est l’occasion de réfléchir à ses actions et à leur impact sur les autres êtres, et fournit le moment idéal pour débuter un nouveau mode de vie en adoptant des habitudes respectueuses et éthiques. Quel meilleur moment pour s’en remettre au Guide du végan en herbe, pour une alimentation bienveillante envers les animaux. L’Shana Tova !