VICTOIRE : C’est la fin du « Toro de la Vega », l’infâme festival où des taureaux étaient tués à la lance !

Posté le par Cyril Ernst

Une merveilleuse nouvelle vient de nous parvenir : le gouvernement de la communauté autonome de Castille-et-León a annoncé l’interdiction du « festival » au cours duquel des hommes à pied et à cheval poursuivaient et blessaient à la lance de jeunes taureaux terrifiés jusqu’à ce que mort s’en suive.

Jusqu’ici, le festival « Toro de la Vega » avait lieu chaque année en septembre dans la région autonomique de Castille-et-León en Espagne. Cet événement consistait à traquer un jeune taureau dans les rues de Tordesillas tout en le poignardant avec des flèches et des lances, jusqu’à ce qu’il finisse paralysé et couvert de sang. Sa queue était coupée alors qu’il était encore vivant. Lorsqu’il succombait à ses blessures, la personne qui avait fini par le tuer se voyait décerner une médaille et une lance de cérémonie par le conseil de la ville.

Des personnes emplies de compassion, dont des dizaines de milliers de sympathisants des affiliées internationales de PETA, ainsi que des groupes espagnols locaux comme PACMA, militent depuis des années contre cette cruauté. Leurs efforts ont fini par payer ! Merci à toutes les personnes qui ont participé à ces actions ou qui se sont exprimées d’une manière ou d’une autre contre cette cruauté.

Cette victoire s’inscrit dans un mouvement encore plus ample en Espagne, puisque de plus en plus de gens tournent le dos aux événements tauromachiques comme les corridas et les lâchers de taureaux. À ce jour, plus de 100 villes ont interdit ces évènements. Le vent tourne et emporte ces soi-disant traditions barbares, et avec votre aide, nous continuerons de nous battre jusqu’à ce que plus aucun animal ne subisse une mort lente et douloureuse au nom du divertissement.

Engagez-vous à ne jamais aller voir une corrida