Notre proposition de menu complet pour Noël, végan bien sûr

Posté le par Cyril E

Noël est un moment de joie et de partage et il n’y a pas de raison d’imposer des souffrances et la mort à des animaux pour en mettre les morceaux ou les produits sur nos tables. Un délicieux menu végan est celui qui correspond le mieux à l’esprit de cette fête, et voici nos suggestions cette année :

Entrée

On commence avec le faux gras du chef Alexis Gauthier :

Cette terrine végétale goûteuse peut être servie sur des toasts. Chaque année, plus de 20 millions d’animaux subissent la torture du gavage et sont tués en France, pour produire un foie malade. Préférez cette alternative végétale que vous pourrez déguster sans culpabilité.

Plat

Suivons avec le rôti de seitan farci de Pascale Stretti, qui explique :

« J’ai voulu coller au plus près de la tradition en remplaçant la volaille par un met tout aussi fin et délicieux. Ce seitan est aromatisé à la poudre de cèpes, et délicatement fumé. Il est farci en son centre d’un mélange de châtaignes, champignons des bois et potiron. Il saura faire frissonner, à coup sûr les papilles de vos invités. »

Les dindes sont des animaux intelligents et sensibles, et aucune n’a envie de finir dans nos assiettes, pas plus qu’un chien, un cochon ou un veau. Cinquante millions de dindes sont tuées chaque année en France, et l’immense majorité d’entre elles ne connaîtront que l’enfermement et l’extrême promiscuité – huit dindes par mètre carré ! – dans des hangars industriels.

Dessert

Finissons en beauté avec une bûche glacée catalane de Pascale Stretti. Cette bûche n’a fait aucun mal aux poules exploitées pour leurs œufs et tuées très jeunes par l’industrie, y compris « bio », ni aux poussins mâles gazés ou broyés à la naissance car ne produisant pas d’œufs. En utilisant des produits végans, elle n’impose pas non plus aux vaches d’être inséminées de force et de se voir arracher leurs bébés les uns après les autres, puis égorgées dans un abattoir lorsqu’épuisées, leur production de lait décroît.

« Comment finir un repas de fête de Noël sans une bûche ? J’ai imaginé cette recette à partir d’un grand classique de la cuisine espagnole : la crème catalane. Vous allez apprécier ses saveurs d’agrumes et de cannelle qui fleurent bon l’hiver. Finir sur une touche glacée après un repas copieux, je trouve cela vraiment agréable. En plus d’être délicieuse, cette bûche végétale est d’une simplicité déconcertante. Elle ne requière que peu de temps et peu d’ingrédients. Pensez à la préparer la veille pour que la glace se forme. Ensuite, vous n’aurez plus qu’à la passer au chalumeau et servir sous les yeux ébahis de vos invités. »

Ne partez pas sans avoir jeté un œil à notre livret de recettes de Noël, pour trouver d’autres recettes festives qui enchanteront vos papilles et sauveront la vie des animaux.